Nettoyage des énergies de la maison

Vous sentez-vous fatigué.e ou déprimé.e dans certaines pièces de votre intérieur ? Pensez-vous qu’un nettoyage des énergies de votre maison s’impose ?

Pour ce faire, un grand tri dans vos affaires est indispensable. C’est, à dire vrai, la meilleure option pour se débarrasser des vibrations stagnantes.

Voici donc un guide sur les toxines d’un espace de vie et comment dire “adieu” aux mauvaises ondes pour de bon !

 

Les “Toxines” d’un espace de vie

Saviez-vous que votre maison ou votre appartement pouvait, au même titre que votre corps, accumuler des toxines ?

Eh oui, comme un organisme, un animal ou un être humain, un espace de vie…vit ! Se garnissant durant son existence d’objets utiles ou beaux, il absorbe aussi des éléments indésirables qui font obstacle à sa vitalité. À la seule différence que ses toxines, au lieu d’être organiques, se constituent de vieux tissus, de couleurs écaillées et de bois craquelé.

Ainsi au fil du temps, sans nettoyage régulier, les objets et les énergies s’accumulent, stagnent et prennent la poussière. Des bibelots, de vieux vêtements, parfois même des meubles entiers sont laissés de côté au profit d’autres objets, selon les goûts et les nouvelles habitudes.

Tous ces “oubliés” du quotidien trouvent refuge dans un coin de pièce ou au fond d’un tiroir, contribuant à bloquer les énergies de votre intérieur. Une stagnation qui, en empêchant les vibrations nouvelles de circuler, fait obstacle au bien-être physique, psychologique et spirituel.

Mais d’abord, quelles formes prennent ces toxines, exactement ?

Tout ce dont on ne se sert plus

Au cours d’une vie, certains objets perdent leur utilité au profit d’autres, ou bien ne nous sont plus nécessaires. Cependant, il arrive fréquemment que nous conservions ces objets “juste au cas où”, ou bien pour la seule raison qu’ils fonctionnent encore parfaitement bien.

Nous savons pertinemment, au fond, que nous ne les utiliserons plus, et pourtant quelque chose nous empêche de leur dire “au revoir”.

Une difficulté à lâcher prise qui a un impact vibratoire.

Ainsi, en plus de prendre de la place pour rien, cette machine à café inutilisée, par exemple, ne remplit pas son rôle. Elle renferme une énergie stagnante, car elle ne vit plus pour satisfaire sa fonction initiale, qui est de préparer un bon café !

Cette énergie non employée devient toxine car elle contribue à la non-circulation des énergies de la maison. 

Les objets cassés ou inutilisables

Une autre source de toxine énergétique se retrouve dans les objets brisés ou hors d’usage.

En effet, les machines, appareils, meubles et autres ustensiles cassés, et qui restent de même, sans réparation, émettent une énergie plus basse. Endommagés sur le plan physique, ils présentent aussi une cassure sur le plan vibratoire. Pas l’idéal pour l’harmonie de la maison !

Le mieux est donc soit de s’en défaire, soit de les remettre en état, si cela est encore possible.

Ce qui ne plaît plus aux yeux et au coeur

Voilà peut-être la source de toxine la plus commune dans un intérieur… Trop souvent, nous nous retrouvons entouré.e d’objets auxquels nous n’accordons plus aucune attention et qui ne nous satisfont plus, mais dont nous avons le plus grand mal à nous séparer.

Pensez par exemple à ce vieux pull qui traîne au fond de votre armoire, que vous ne portez plus depuis longtemps, mais dont vous vous dites qu’un jour il pourrait servir. Ou bien à ce tableau offert par un ami.e qui ne vous plaît pas le moins du monde, mais que vous conservez par courtoisie.

Autant d’éléments, fonctionnels ou décoratifs, qui ne ravissent ni vos yeux ni votre cœur, et qui continuent néanmoins d’occuper votre espace de vie. Autant d’obstacles à une circulation fluide des énergies, et donc à votre inspiration et à votre paix intérieure !

Quels sont les effets néfastes des énergies stagnantes ?

Vous vous demandez peut-être, à présent, en quoi toutes ces toxines vibratoires nous affectent précisément.

Eh bien, sachez que leurs effets néfastes, bien que bénins (une vieille théière ne vous causera pas de tort outre mesure !), sont multiples. On se séparera donc d’eux pour prévenir, entre autre :

  • Des odeurs et couleurs qui ne nous plaisent pas, ou bien l’accumulation de poussière,
  • Un retour mélancolique dans le passé,
  • Les blocages créatifs et le manque d’inspiration.

Sur le corps

Le désagrément le plus évident causé par les objets superflus qui s’entassent est l’accumulation de poussière et autres substances nocives pour le corps.

Cela tombe sous le sens : bibelots et de gadgets laissés de côté pendant une période prolongée se couvrent naturellement de saleté. Certains développent même des substances plus néfastes encore, comme de la moisissure.

Comme vous le savez certainement, ces substances peuvent causer des allergies, des maux de tête et autres affections, mineures mais gênantes.

Les sources de toxines énergétiques sont donc avant tout source de toxines physiques, une première raison pour entreprendre un grand nettoyage !

Par ailleurs, les objets qui n’ont plus leur place dans notre vie deviennent aussi désagréables pour nos sens. Certains peuvent ainsi générer de mauvaises odeurs, ou leur apparence, qui ne nous sied plus, devient une vraie plaie visuelle…

Sur l’esprit

Les objets cassés, vieilleries et autres babioles ont également plusieurs impacts sur notre bien-être psychologique.

Sans que nous nous en rendions compte, ces objets qui prennent inutilement de la place chez nous encombrent aussi notre mental.

Un espace de vie surchargé a en effet tendance à nous alourdir.

Aussi confortables que soit leur présence, ces objets nous maintiennent dans de vieux schémas qui ne nous servent plus, et nous empêchent d’évoluer. Bloquant la vue, pesant sur les sens, une telle accumulation contribue aussi au brouillard mental et à la sensation d’être submergé d’informations.

Dans cet état d’esprit, il est plus difficile d’y voir clair sur nos besoins et sur ce que nous souhaitons réellement accueillir dans notre vie !

Certains objets ont, de surcroît, une connotation émotionnelle liée au passé, à un moment de notre vie qu’il serait bon de laisser derrière nous…

S’il est sain et légitime de conserver certains souvenirs, il est également nécessaire, parfois, de lâcher prise avec une phase révolue de notre existence pour ne pas basculer dans une mélancolie contre-productive…

Sur l’âme et les corps vibratoires

Comme le feng shui nous l’enseigne, ce qui se trouve dans notre espace de vie a une influence sur notre bien-être. Cela concerne autant la nature de l’objet que sa disposition.

Ainsi, des objets cassés ou hors service ont une énergie “morte” ou stagnante qui nous affecte nous-même vibratoirement. En leur présence, on peut ainsi se sentir fatigué.e ou déprimé.e. Leurs effets néfastes peuvent aussi se traduire par un manque d’inspiration ou d’énergie créative.

Certains meubles ou autres éléments au passé lourd peuvent également peser sur notre énergie globale. En effet, ils portent en eux la charge énergétique et émotionnelle liée à leur vécu, ce qui a un effet négatif sur nos corps subtils. En fait, c’est un peu comme si une part de nous se trouvait énergétiquement bloquée dans le passé, rendant notre croissance plus difficile.

La façon dont sont réparties ces toxines a aussi des effets particuliers sur l’être, avec des symptômes physiques et émotionnels notables.

Ainsi, quand elles s’accumulent au-dessus de nous, dans le grenier par exemple, elles génèrent une surcharge énergétique qui “pèse” littéralement sur notre esprit. Leur présence lourde peut aussi se traduire par des maux de tête.

Si ces accumulations se trouvent dans l’entrée, lieu où les énergies entrent et sortent pour se renouveler constamment, elles limitent le flux de la vie dans un intérieur, générant toutes sortes de blocages chez ses habitants.

Quand elles sont dispersées un peu partout dans la maison, elles favorisent le brouillard mental et une sensation d’être émotionnellement dépassé.e. Laissées à la traîne sur le sol, elles tirent nos énergies vers le bas.

Bref, vous l’aurez compris, que cela soit pour se débarrasser d’un objet à la présence désagréable ou pour nettoyer les accumulations excessives, il est toujours judicieux de purifier un espace surchargé !

Prêt.e pour le grand ménage ?

Comment nettoyer son Intérieur et renouveler Les énergies ?

Il est légitime de se demander comment purifier sa maison efficacement, d’autant qu’un nettoyage efficace requiert d’agir autant sur le plan énergétique que physique.

Voici donc quelques pistes pour bouter les ondes négatives ou stagnantes hors de vos murs, et ce pour de bon !

Quelques questions à se poser pour favoriser détachement :

Avant de se lancer dans la purification de votre intérieur pour évacuer durablement les toxines et inviter de nouvelles énergies, quelques questions préalables s’imposent.

En effet, se défaire de certains objets, aussi inesthétiques ou inutilisables soient-ils, n’est pas si simple ! Souvent, une partie de nous refuse de lâcher prise, par exemple en raison d’un attachement affectif à l’objet, ou de croyances erronées.

Posez-vous donc les questions suivantes, pour faire un premier tri mental, assouplir votre esprit et vous préparer psychologiquement à vous détacher de vos vieilleries :

- Pourquoi est-ce que je garde ceci ? Qu’est-ce que cet objet m’apporte sur le plan psychologique ou fonctionnel ? Ai-je déjà un ou plusieurs objets remplissant cette fonction ?

- Cet objet a-t-il quelque chose à voir avec la personne que je suis aujourd’hui, ou avec la personne que je souhaite être ? Cet objet me ressemble-t-il ?

- En me séparant de cet objet, que vais-je surtout ressentir ? De la tristesse ? Du regret ? Ou bien du soulagement, de la joie ou de la légèreté ? 

Si d’autres questions vous viennent pour favoriser ce travail préliminaire de lâcher prise, n’hésitez pas à les noter.

Une fois vos questions rédigées sur un morceau de papier, tentez d’y répondre aussi honnêtement que possible. Pour chaque objet sur lequel vous avez des doutes, prenez un instant pour vous sonder intérieurement et vous mettre à l’écoute de vos vrais ressentis.

Faire le tri :

nettoyage énergies maison

  • Une question d’organisation :

Il est maintenant temps de passer à l’action, et de débarrasser enfin votre intérieur de tout ce qui l’encombre !

Pour ce faire, le plus simple est de procéder pièce par pièce. Par exemple, commencez par le salon, avant de passer à la cuisine, à la salle de bain, aux chambres, et enfin aux pièces de rangement.

Dans chaque pièce, raisonnez “décroissant” : de l’élément le plus gros au plus petit. Ainsi, dans la chambre à coucher par exemple, occupez-vous en premier des armoires avant de passer aux meubles moins importants. Terminez par les tiroirs et autres petits espaces de rangement.

Tout au long de votre nettoyage matériel, gardez en tête que l’idée générale est de simplifier votre espace de vie et de créer, pour chaque pièce, un lieu qui vous plaît et vous ressemble. Un endroit que vous serez heureux.se d’occuper et d’utiliser.

Par exemple, pour votre chambre, saisissez cette opportunité pour fabriquer votre espace sommeil idéal, où tout vous invite à passer une bonne nuit. Pour la cuisine, créez un lieu où vous préparerez des plats beaux, nourrissants et qui vous feront du bien, à vous et à vos proches. Et ainsi de suite !

Mais revenons aux détails : pour chaque objet, ustensile ou vêtement collecté, posez-vous en premier lieu les questions citées ci-dessus.

Puis, déterminez ce que vous souhaitez faire de l’objet en question : le donner, le jeter, le réparer ou le vendre ? Nous vous suggérons de préparer quatre contenants (sacs ou cartons) pour chacune des pièces, avec la mention correspondante.

  • Quel devenir pour chaque objet ? :

Les biens à jeter sont ceux qui ne sont plus du tout en état de marche, ou trop abîmés pour être utilisés. Ou bien, ceux dont vous sentez au fond de vous qu’ils ont servi leur mission, et qu’il est désormais temps de recycler. Un bon passage par la déchèterie locale assurera une fin de vie propre et adaptée à chaque type d’objet.

Profitez-en pour vous débarrasser aussi des vieux papiers et autres détritus que vous avez conservés machinalement.

Pour un objet en bon état, mais dont vous ne faites plus usage, pourquoi ne pas tout simplement en faire don ? Il trouvera une deuxième vie auprès d’un heureux acquéreur ! Pensez aux organismes socialement utiles tels que l’Armée du Salut, qui distribuent les dons à prix très bas auprès de ceux qui en ont le plus besoin.

Si vous estimez que votre objet a une valeur monétaire, n’hésitez pas à le vendre via un site ou une application spécialisée. Leboncoin pour les meubles, ou Etsy pour les vêtements vintage, par exemple, vous aideront à trouver un.e acheteur.se en un rien de temps.

Enfin, si vous tombez sur un objet qui vous plaît vraiment ou pourrait vous être utile, mais qui est endommagé, placez-le dans la pile “à réparer”. Que vous fassiez appel à un pro ou que vous ayez vous-même des talents de bricoleur.se, vous referez circuler les énergies de la maison en remettant cet objet en service !

Quelle que soit la destinée de votre objet, si vous le souhaitez, prenez un temps pour le remercier de vous avoir été utile.

Qu’il s’agisse d’un blender usagé, d’une sculpture désuète ou d’une vieille chemise, chaque élément vous a, à un moment donné, rendu la vie plus belle. Lui exprimer votre gratitude est une jolie façon de clore énergétiquement votre expérience avec lui.

Purifier les énergies de la maison

Vous êtes enfin parvenu.e au bout de votre grand nettoyage ? Tout d’abord, nous tenons à vous féliciter : faire le tri n’est pas un processus évident !

La dernière étape pour purifier les énergies de la maison est de faire un nettoyage énergétique aux endroits où le nettoyage physique a eu lieu. Partout où vos anciens objets ont occupé une place, il est maintenant temps de dissiper les ondes résiduelles et de relancer le flux énergétique.

Utiliser la méthode millénaire du nettoyage au Palo Santo. En plus de chasser les odeurs de renfermé, elle dissipera les troubles vibratoires laissés par vos vieilleries après leur départ.

 

Les bienfaits d’un nettoyage énergétique

Peu après le nettoyage énergétique de votre maison, vous remarquerez sans nul doute ses nombreux effets positifs sur votre bien-être.

Ainsi, sur le plan physique, votre grand ménage pourra donner lieu à une vitalité accrue, un meilleur sommeil ou une sensation de relaxation. Peut-être même aurez-vous l’impression de mieux respirer, car vous aurez littéralement libéré de l’espace et permis à l’air de circuler.

Psychologiquement, vous vous sentirez allégé.e, voire soulagé.e une fois cette surcharge matérielle envolée. Vous pourriez également éprouver une sensation de paix intérieure, d’euphorie, ou bien voir votre créativité partir en flèche ! Durant les activités nécessitant votre attention, il vous sera aussi plus facile de vous concentrer, et les pensées circuleront plus facilement.

Globalement, un intérieur nettoyé de tout ce qui l’encombre permettra une bonne circulation des énergies et donc une meilleure santé globale.

Il sera également un reflet de la personne que vous êtes réellement, et en cela, deviendra pour vous un espace de guérison, de régénération et d’inspiration constante…

Alors, à vos cartons et bâtons de Palo Santo, et que le grand nettoyage des énergies de votre maison commence !

Lascia un commento

EUR
Italiano
Italiano